Kinshasa - RD Congo
De nos jours, les Technologies de l’Information et de la Communication, dont l’Internet, demeurent de façon déterminante un outil indispensable dans la gestion et la conduite des affaires.  Lire la suite
 
 

" VODAGREEN " : UN PROGRAMME ÉCOLOGIQUE QUI SE GREFFE AUX EFFORTS DU MINISTÈRE DE L’EPS-INC EN MATIÈRE D’ÉCOCITOYENNETÉ

vodagreen 1

Le Ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS-INC), Son Excellence Maker MWANGU FAMBA, a participé au lancement du programme de développement et de l'économie verte dénommé "VODAGREEN". L’entreprise de télécommunication cellulaire, VODACOM CONGO, a organisé cette activité le vendredi 07 octobre au lycée Kabambare, dans la commune de Kinshasa. Ce programme recourt à l'école comme réceptacle principal et terrain de mise en œuvre en vue d'une prise en charge collective en faveur de la protection de l'environnement en RDC.

À cet effet, Son Excellence Maker MWANGU a affirmé que cette initiative tombe à point nommé dans la mesure où la protection de l'environnement de même que sa promotion pour une gestion durable des ressources naturelles dans l'intérêt du présent sans compromettre l'avenir des générations futures est une préoccupation actuelle tant au niveau des collectivités territoriales, des Etats qu'à celui de la planète entière. " Le Nouvel agenda 2030 pour le développement durable établit un lien primordial entre l'éducation et le développement. Ce lien est essentiel et conforte la mission du Ministère de l'EPS-INC consistant à assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur pied d'égalité et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie", a-t-il souligné.

Dans son allocution, le Directeur Général Adjoint de VODACOM CONGO, Paulin IKWALA, a pour sa part, indiqué que la RDC doit être protégée dans la mesure où elle constitue la plus grande source d'eau douce du monde. "VODACOM CONGO est la première entreprise privée à s'impliquer dans le domaine de l'environnement. C'est une façon d'accompagner le Gouvernement congolais dans ce secteur d'intérêt communautaire", a fait savoir Paulin IKWALA.

vodagreen 2

Il a, par ailleurs, ajouté que conformément au calendrier scolaire, le ministère de l'EPS-INC célèbre chaque année une journée nationale de l'arbre au cours de laquelle les écoliers de toute la république plantent des arbres dans leurs écoles. Ceci, afin de développer en eux le goût de la conservation, de la préservation et de la protection de l'environnement. " Ce geste participe à l'éducation à la nouvelle citoyenneté par la conscientisation des élèves de la RDC sur le rôle de l'arbre dans la lutte contre le changement climatique, donc à la culture d'écocitoyenneté", a-t-il renchérit.

Avant de clore son discours, le Ministre de l'EPS-INC a sollicité l'implication de tous les acteurs éducatifs ainsi que les membres de son ministère dans la réussite de cette campagne notamment dans les provinces du pays en vue d'expliquer la démarche engagée, mieux préparer l'ingénierie et les modalités pratiques de sa mise en œuvre dans les 30 provinces éducationnelles de la RDC.

 

Linda OLENGA KILOLO

5 OCTOBRE 2016 : CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L‘ENSEIGNANT

jour inter ens1

A l’occasion de la journée internationale des enseignants décrété par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, Science et Culture (UNESCO), pour cette année 2016 le thème choisi est : " Valorisons les enseignants, améliorons leur statut ", Son Excellence Maker MWANGU, a effectué ce mercredi 5 octobre 2016, une tournée aux hôpitaux où sont prises en charge médicalement les enseignants de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel à Kinshasa.

Accompagner du Représentant de l’UNESCO en RDC et du Président de la Mutuelle de Santé des Enseignants, la délégation a voulu palpé le fonctionnement de l’accès aux soins de santé gratuit des enseignants de la capitale.

La tournée qui a commencé par la maternité de la Clinique Binza dans la commune de Ngaliema, s’est poursuivis en direction de l’Hôpital de N’djili quartier 7 où, le Ministre de l’EPS-INC a remis quelques Présents constitués des sachets de sucre, des boites de lait aux enseignants malades internés dans ses hôpitaux ou venu se faire soigner. Il a passé un moment pour partager un verre et pour échanger avec les enseignants, leurs femmes et leurs enfants bénéficiaires en signe de fête pour célébrer cette journée qui honore l’enseignant.

jour inter ens2

 

Dans son mot, le Représentant de l’Unesco pour rendre hommage aux enseignants, les a remerciés pour tout ce qu’ils font pour l’éducation des enfants. Il a aussi salué les efforts du ministère de l’EPS-INC pour tous les chantiers qui sont entrepris dans l’accompagnement et l’amélioration des conditions de l’enseignant en vue d’assurer une éducation de qualité en RDC.

« Nous avons voulu voir celui qui donne le savoir et mettre l’accent sur les conditions de santé de l’enseignant.  Selon les instructions de la haute hiérarchie, du Président de la République, la santé de l’enseignant est une priorité. C’est ainsi que nous avons mis en place un système qui prend en charge le soin de santé à Kinshasa, Lubumbashi et Mbandaka et bientôt dans d’autres province du pays », a déclaré le Ministre Maker MWANGU.

Dans la soirée, un diner a été offert aux enseignants qui se sont distingués l’année scolaire passée à l’Hôtel Beatrice dans la commune de la Gombe. Ils ont reçus des autorités des prix divers dans le but de les encourager pour leurs mérites.

Notons que cette journée, instituée depuis 1993, a été célébrée cette année sous le thème : « valorisons les enseignants et améliorons leur statut professionnel ».

Franck TSHIOTO

RÉAMENAGEMENT DU CALENDRIER SCOLAIRE 2016-2017 POUR LA VILLE DE KINSHASA

Rentree2016 2

Suite à l’arrêt des enseignements du lundi 19 au samedi 24 septembre dernier à Kinshasa, soit pendant six jours, le Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté porte à la connaissance de tous les Gestionnaires d’écoles, Chefs d’Etablissement Scolaire et Parents d’élèves de la Ville de Kinshasa que le calendrier scolaire 2016-2017 a été réaménagé.

Le congé de détente prévu du jeudi 3 au samedi 5 novembre 2016 est supprimé. La fin du premier trimestre 2016-2017 interviendra le samedi 24 décembre 2016. Les vacances du premier trimestre iront du lundi 26 décembre 2016 au mercredi 4 janvier 2017, soit 8 jours de vacances. La rentrée des classes, au deuxième trimestre, est fixée  au jeudi 5 janvier 2017.

Le calendrier scolaire étant un guide important du personnel des établissements d’enseignement pour l’accompagnement et le suivi des activités à réaliser pendant l’année scolaire, tous les responsables d’écoles et d’élèves sont invités au respect strict de ce calendrier scolaire réaménagé pour permettre aux écoles d’assurer le temps nécessaire aux apprentissages et de garantir la qualité de l’enseignement.

 

James IYOLO.

UPJ-MINEPSINC: COLLECTE DE FONDS EN FAVEUR DE LA SCOLARISATION DES ENFANTS DÉMUNIS

3.790$ collectés et 6.985$ de promesse de don. L’Union Panafricaine de la Jeunesse en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté a initié un dîner de collecte de fonds pour encourager la scolarisation des enfants défavorisés. Nombre entreprises de la place, partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation, et personnes de bonne volonté ont pris part à ce dîner, au Béatrice Hôtel, ce 16 septembre dernier.

Par cette initiative, Francine MUYUMBA, présidente de l’UPJ, entend initié un élan de solidarité à travers toute la RDC en vue de venir en aide à la scolarité des enfants démunis. Les fonds collectés, en nature ou en espèces, serviront à l’achat des fournitures scolaires: cahiers, stylos, crayons, sac à dos, cartable, ardoises.

Pour Francine MUYUMBA, en sa qualité de membre de la commission internationale de l’éducation, elle se devait de mener cette action en faveur des enfants non scolarisés. Une entreprise qui prend tout son sens par le fait même que “ la déscolarisation des enfants constitue en soi un obstacle majeur au développement de la nation congolaise”, a-t-elle souligné.

Le Ministre de l’EPS-INC, Maker MWANGU, a souligné l’importance de cet appel à la générosité.“ 5% d’enfants non scolarisés le sont par le fait de la difficulté des ménages à garantir la scolarité de leurs enfants ”, a précisé le ministre. Ce processus amorcé devra être implémenté en culture pour endiguer la déscolarisation étant donné que l’école est le milieu naturel de l’enfant, a-t-il ajouté.

La collecte de fonds s’est déroulée à Kinshasa mais avec une portée nationale. La présidente de l’UPJ, Francine MUYUMBA, a souligné que cette action s’étendra dans toutes les autres provinces du pays.

 

GIBANGO FOTTO Patrick

MOIS DE L’EDUCATION A LA BANQUE MONDIALE : TROIS MINISTRES SECTORIELS FACES AUX JEUNES

FJ1

Les Ministres de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, de l’Enseignement Technique et Professionnel, celui de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ainsi que le Directeur des Opérations de la Banque mondiale étaient face aux jeunes des réseaux amis de la Banque mondiale. C’est au cours d’une une conférence-débat, le mardi 13 septembre dans la salle Père Boka du Centre d’Etudes Pour l’Action Sociale (CEPAS) à Kinshasa, que ces différents haut responsables ont échangé avec les jeunes sur l'engagement du Gouvernement et de la Banque mondiale dans le secteur de l'éducation en République démocratique du Congo.

Un moment de dialogue entre deux générations : celle qui dirige et celle qui devra assurer les responsabilités futures. La conférence-débat a été précédé par la présentation de la Stratégie sectorielle de l’Education et la Formation (2016-2025). Le secrétaire permanent du Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Education (SPACE), professeur Valère MUNSYA. Avec une approche adaptée aux jeunes, il a indiqué que la stratégie est une voie qu’on adopte pour atteindre un but. Elle part d’un diagnostic qui identifie les problèmes et les besoins du secteur et définit les objectifs et les moyens pour inverser la tendance. Cela implique la mise en œuvre des activités étalées dans un plan et la recherche des partenaires qui viennent en appui afin d’aboutir aux résultats escomptés.

FJ2

La présentation de la Stratégie sectorielle s’en est suivie d’un complément d’information de la part des trois ministres et du directeur des Opérations Banque mondiale. Chacun a donné un complément d’informations en rapport avec les réalisations de son entités.

"Face aux jeunes", le Ministre Maker MWANGU FAMBA de l’EPS-INC, a souligné que la Banque mondiale est le plus grand bailleur du secteur de l’éducation en RDC, après l’Etat et les ménages. « la Stratégie sectorielle vise l’amélioration de la qualité de l’enseignement avec comme pilier l’enseignant. D’où, la nécessité des réformes engagées dans la formation initiales des maîtres et pour la formation continue basée sur les technologies de l’information et de la communication », a-t-il renchérit.

L’appui de la Banque mondiale, de 2007 à 2014, par l’entremise du Projet d’Appui à la Redressement du Secteur de l’Education (PARSE) à hauteur de 150 millions de dollars américains ; l’accompagnement du gouvernement dans l’élaboration de politiques et stratégies éducatives, notamment le Plan Intérimaire de l’Education (2013-2016) ; la Stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation (2016-2025) ; la politique de manuel scolaire et la stratégie de l’éducation, la liste n’est pas exhaustive, a déclaré pour sa part, Ahmadou Moustapha Ndiaye, Directeur des Opérations de la Banque mondiale.

FJ3

Les éléments d’informations apportés par différents intervenants ont renforcé la curiosité de ces jeunes et enrichit le débat. Bien d’autres questions des jeunes ont aussi émergé notamment sur les indicateurs qui prouvent les résultats escomptés, la stratégie spécifique de développement l’enseignement technique.

Les jeunes ont entre-autres appris que le gouvernement, à travers la Loi-cadre de l’enseignement national du 11 février 2014 promulguée par le Chef de l’Etat, précise la vision du pays en matière de l’éducation. Elle prévoit des reformes des programmes, l’amélioration des curricula et l’application du système LMD (licence, maîtrise et Doctorat), l’amélioration de l’accès, la qualité et la gouvernance du système éducatif, tant au niveau primaire, secondaire qu’universitaire.

James IYOLO

DERNIÈRES ACTUALITÉS
Stratégie de l’EPSP
Stratégie de l’EPSP

La vision du Gouvernement du Congo pour le secteur de l’éducation est « la construction d’un système éducatif inclusif et…

More...
Annuaires statistiques Plan intérimaire de l’Education
Plan intérimaire de l’Education

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a adopté, en mars 2010, le Document de Stratégie de développement de…

More...
Guide et procédure de gestion Référentiels Enseignement Tech.
Référentiels Enseignement Tech.

Domaine de formation : Construction, Coupe-couture, Electricité, Electronique, Esthétique, Froid, Mécanique, Ménuiserie, Plomberie, Secrétariat

More...
Guide de constructions scolaires à moindre coût
Guide de constructions scolaires à moindre coût

Stratégie nationale pour la réhabilitation et la construction des écoles de qualité à moindre coût avec implication des communautés locales

More...
Secope
Secope

ACCUEIL - SECOPE CENTRAL  

More...
Accès aux provinces
Accès aux provinces

Accès aux provinces

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2015 JoomlaWorks Ltd.
Nos Partenaires