Kinshasa - RD Congo
Six ans après l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de développement de l’éducation, nous jetons un regard sur les résultats obtenus
 
 

RÉOUVERTURE OFFICIELLE DE L’INSITUT DE KISANGANI APRÈS 2 ANS D’ARRÊT DES TRAVAUX DE RÉHABILITATION

IMG 20170309 WA0008

L’Institut de Kisangani a réouvert officiellement ses portes ce mardi 7 mars 2017. C’est le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, Gaston MUSEMENA BONGALA, qui a remis les clés au gouverneur de la province de la Tshopo, Jean ILONGO TOKOLE.

Cela marque la reprise des enseignements dans cet établissement de renom après les travaux de réhabilitation effectués par la société chinoise SZTC. L’inauguration de l’Institut de Kisangani intervient après deux ans de suspension des travaux à la suite d’un litige entre l’entreprise chinoise et le gouvernorat de la province de la Tshopo. Un litige réglé grâce à l’intervention du ministre de l’EPSP. Un geste salué par le Gouverneur de la Tshopo qui a demandé au ministre Gaston MUSEMENA de poursuivre sur la même lancée pour améliorer la qualité des enseignements en RDC.

IMG 20170309 WA0007

La remise en état de l’Institut de Kisangani s’inscrit dans le cadre du Projet de Réhabilitation et de Reconstruction des Infrastructures Scolaires – PRRIS exécuté par le Bureau Central de Coordination – BCECO. Hormis l’Athénée de Kisangani, le ministre Gaston MUSEMENA a visité deux autres écoles réhabilitées par le PRRIS, un projet du gouvernement entièrement financé par le trésor public. Il s’agit des écoles primaires Dipo et Lokombe dans la commune de Mangobo.

IMG 20170309 WA0006

Sur les 37 écoles réhabilitées ou reconstruites dans la province de la Tshopo, 22 ont déjà été livrées aux bénéficaires.

Diego MFISIA, Charcom/Min. EPSP 

SEMAINE DE LA SCIENCE ET DES TECHNOLOGIES, IVè ÉDITION: PREMIERES STATISTIQUES DU CONCOURS “J’AIME LIRE !”

IMG 20170309 WA0003

Le 28 février dernier a marqué la clôture de la réception des oeuvres du concours “J’aime lire!”. Un concours organisé dans le cadre de la quatrième édition de la Semaine de la Science et des Technologies en RDC et qui constitue la particularité centrale de cette édition qui a pour thème général: “la communication”.

À ce jour, l’organisation du concours dont question a enregistré 108 candidatures en provenance de tous les coins de la République démocratique du Congo: le Nord, le Sud, l’Est, l’Ouest et même le Centre. La participation au concours “J’aime Lire!” reste tout de même marquée par une forte participation masculine: 56% des garçons contre 44% des filles.

Il s’observe que la majorité des candidats ont opté pour un Essai, soit 88%. Et une minorité a présenté un projet de Bande dessinée, soit 12%.

Le plus jeune candidat est âgé de 10 ans et le plus âgé, 24 ans. L’originalité des titres et des thèmes traités par les candidats est simplement “impressionnant”, à en croire le comité organisateur.  L’effort fourni par les auteurs pour susciter le goût des sciences et des technologies dans leurs histoires ne laisse nullement indifférent.

En attendant la tenue de la 4è édition de la Semaine de la Science et des Technologies les 16,17 et 18 avril 2017 à l’Institut de la Gombe, le comité organisateur reste disposé à recevoir un appui de toute personne physique ou morale qui souhaiterait soutenir ces jeunes auteurs/talents en proposant des lots pour les gagnants et/ou en sponsorisant l’édition du livret du concours qui reprendra les meilleures oeuvres.

La Semaine de la Science et de Technologies est organisé par le ministère de l’EPSP, en partenariat avec l’asbl Investing in People (www.iip-training.com). Cet événement est finalisé pour développer auprès des jeunes et du grand public une culture scientifique et technologique, d’une part; et de l’autre, promouvoir les savoirs et savoir-faire dans ces domaines et à susciter des vocations.

Patrick GIBANGO FOTTO

DERNIERE REVUE CONJOINTE DU PIE : LE CONSTAT D’UN BILAN POSITIF

IMG 20170309 WA0004

Du 22 au 24 février de l’année en cours, s’est tenu au Kimpinsky Fleuve Congo Hôtel, la dernière Revue conjointe du Plan Intérimaire de l’Éducation. Ce fût une occasion pour les différents acteurs du système éducatif congolais ainsi que les partenaires techniques et financiers d’évaluer la mise en œuvre du PIE durant les trois années d’exécution.

Placées sous le haut patronage du Chef de l’Etat, Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, ces assises ont permis de dresser le bilan du Plan Intérimaire de l’Education dans ces différents axes prioritaires que sont : « Accroître l’accès, Améliorer la qualité des apprentissages et le Renforcement de la gouvernance du système ». Plusieurs participants venus de Washington, du Tchad et du Madagascar ont exploré, ensemble avec les acteurs nationaux venus de toutes les provinces du pays, les progrès enregistrés dans le Sous-secteur de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel.

Pendant trois jours, ils ont fait le point sur les actions menées, les réformes engagées, les résultats obtenus et envisagés des nouvelles perspectives pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement en RDC. Cette troisième et dernière Revue conjointe du PIE a permis le passage à la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation – (SSEF 2016-2025). D’où, le thème : « Du Plan Intérimaire de l’Education à la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation : un engagement continu et élargi pour l’amélioration de la qualité de l’éducation ».

IMG 20170309 WA0005

Pour la représentante du Partenariat Mondial pour l’Education-PME, madame Tahinahorinoro RAZAFINDROMORY, les efforts fournis par la RDC dans le domaine de l’éducation, en ce qui concerne principalement les réformes et l’augmentation du budget de l’éducation, sont à saluer.

Pour sa part, le Ministre de l’EPSP, Son Excellence Gaston MUSEMENA BONGALA, cette Revue conjointe du PIE revêt un caractère particulier. Elle marque la fin d’un programme et constitue une étape importante d’un processus commun de trois ans, c’est-à-dire, de 2013 à 2016. Le PIE a également constitué la colonne vertébrale de l’action du ministère pour permettre aux millions de jeunes filles et garçons de la RDC d’accéder à une école de qualité et d’assurer l’émergence du pays à l’horizon  2030, tel que le précise la vision du Président de la République.

Point par point, les participants ont analysé les forces et faiblesses du PIE et ont formulé des recommandations pour une amélioration de l’action dans le Sous-secteur dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie sectorielle.

Elysée UTWAY BONTOULA

MESP ASBL: ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE RECADRAGE

AG MESP

Une assemblée générale extraordinaire de la Mutuelle de santé des Enseignants du Ministère de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (MESP) a été organisée, le samedi 28 janvier 2017 à l'hôtel Venus dans la commune de la Gombe à Kinshasa. Objectif : échanger sur les défis majeurs de la survie de la MESP en vue d’une meilleure prise en charge médicale d'environs 500.000 familles des enseignants éparpillés sur l'ensemble du territoire national.

Dans son allocution, le Président du Conseil d'Administration de la MESP, Monsieur Guy MAFUTA, a annoncé qu’après les villes de Kinshasa, Lubumbashi, Kipushi et Mbandaka, le début du déploiement de la mutuelle dans les celles de Kisangani et Tshikapa par les constructions des sièges respectifs et le lancement des études de faisabilité pour la sélection des potentiels formations médicales partenaires.

Il a, par ailleurs, fait savoir que la MESP est créée dans un contexte de stabilité du cadre macro-économique raison pour laquelle, elle s'est développée et a fait des projections dans un état de sérénité. "Comme vous le savez, la subvention de l'Etat et les cotisations des enseignants, qui constituent les ressources de notre mutuelle, sont perçues en francs congolais, mais les services que la MESP achète sont indexés au dollar américain", a-t-il indiqué. Les dernières perturbations du cadre macro-économique, matérialisées par la dépréciation du franc congolais vis-a -vis du dollar américain, n'a pas épargné la MESP, moins encore ses partenaires. "En substance, la mutuelle des Enseignants de l'EPSP a perdu 40% de son pouvoir d'achat", a-t-il déclaré.

Vu les enjeux, il s'avère indispensable de prendre de mesures courageuses au niveau interne notamment par la réduction sinon la suppression de toutes les charges non essentielles sans entamer la qualité des soins. Il est également question du déploiement de la mutuelle, qui devra être mise en veilleuse, y compris les investissements et les formations professionnelles. Les dépenses de régimes doivent être recadrée par la limitation, sinon la précision du paquet des soins ; d'examiner les voies et moyens pour accroître les ressources, lui donner les vrais moyens de sa politique par des mécanismes et procédés innovants.

Cette Assemblée Générale extraordinaire a permit à ses membres d’opter pour les campagnes préventives des maladies, comme un atout pour assurer la pérennité de la MESP. Aussi, elle a servi de cadre de réflexion pour des résolutions pouvant permettre d'apporter les correctifs nécessaires pour un avenir meilleur.

James IYOLO

INSTALLATION DU SPACE ET LANCEMENT DU PEQPESU

PS1

Ce mardi 14 février 2017, a eu lieu la cérémonie d’installation du Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Education (SPACE) et du lancement du Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignements aux niveaux Secondaire et Universitaire (PEQPESU) à l’Hôtel BEATRICE, dans la commune de la Gombe à 8heures 30 minutes.

Dans son mot d’ouverture, Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a rappelé la vision du Gouvernement concernant le Secteur de l’Education qui est celle de la construction d’un système éducatif inclusif et de qualité, contribuant efficacement au développement national, à la promotion de la paix et d’une citoyenneté démocratique active. De cette vision découlent trois grands axes stratégiques pour la construction de notre système éducatif à l’horizon 2025 à savoir : promouvoir un système éducatif plus équitable, au service de la croissance et de l’emploi ; créer les conditions d’un système éducatif de qualité ainsi qu’instaurer une gouvernance transparente et efficace.

PS2

Son Excellence Gaston MUSEMENA, Ministre de l’EPSP, a profité de cette occasion pour féliciter et remercier l’équipe du SPACE pour avoir non seulement coordonné l’élaboration de la SSEF dans une démarche consensuelle, mais aussi coordonné la mise en œuvre de cette stratégie avec l’appui de nos Partenaires Techniques et Financiers qu’il a également remercier.

Il sied de signaler que le SPACE est une structure technique interministérielle pour le transfert des compétences professionnelles et le renforcement des capacités institutionnelles du secteur de l’éducation. C’est une initiative concertée du Gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers pour une coordination sectorielle efficace dans la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des réformes stratégiques et des politiques de développement du système éducatif congolais. En effet, 4 ministères y sont impliqués. Il s’agit de : l’Enseignement Primaire Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, l’Enseignement Supérieur et Universitaire, l’Enseignement Technique et Professionnel et le Ministère des Affaires Sociales.

PS3

Concernant le PEQPESU qui est un projet qui concrétise la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation (2016-2025), le Ministre de l’ESU a déclaré que cedit projet est le premier projet sectoriel d’envergure de l’éducation qui a été ingénieusement conçu pour offrir d’une part, une action cohérente entre l’enseignement secondaire général, l’enseignement secondaire technique, la formation professionnelle ; l’enseignement et les apprentissages des sciences et des mathématiques et la pertinence de l’enseignement technique et la formation professionnelle d’autre part.

Ainsi, sous l’égide des Secrétaires Généraux des différents Ministères, des équipes de mise en œuvre, ont été installé et présenté le SPACE et le PEQPESU.

Gaëlle BASUBI

DERNIÈRES ACTUALITÉS
Stratégie de l’EPSP
Stratégie de l’EPSP

La vision du Gouvernement du Congo pour le secteur de l’éducation est « la construction d’un système éducatif inclusif et…

More...
Annuaires statistiques Plan intérimaire de l’Education
Plan intérimaire de l’Education

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a adopté, en mars 2010, le Document de Stratégie de développement de…

More...
Guide et procédure de gestion Référentiels Enseignement Tech.
Référentiels Enseignement Tech.

Domaine de formation : Construction, Coupe-couture, Electricité, Electronique, Esthétique, Froid, Mécanique, Ménuiserie, Plomberie, Secrétariat

More...
Guide de constructions scolaires à moindre coût
Guide de constructions scolaires à moindre coût

Stratégie nationale pour la réhabilitation et la construction des écoles de qualité à moindre coût avec implication des communautés locales

More...
Secope
Secope

ACCUEIL - SECOPE CENTRAL  

More...
Accès aux provinces
Accès aux provinces

Accès aux provinces

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2015 JoomlaWorks Ltd.
Nos Partenaires